Archives mensuelles : février 2013

Si c’est gratuit c’est vous le produit !

Trop beau pour être vrai.

Chacun se doute que tous les services gratuits sur Internet cachent un modèle économique qui justifie les lourds investissements qui accompagnent leur développement.

Mais quel est ce modèle ?

citation-shadok

Si vous vous posez ces questions, bonne nouvelle : le rapport Colin et Collin qui vient d’être publié vous expliquera par le détail comment marche l’économie numérique, avec toutes ses grosses et ses petites ficelles.

http://www.redressement-productif.gouv.fr/rapport-sur-fiscalite-secteur-numerique

précipitez vous ! : c’est une merveille d’analyse sur les ressorts de l’économie numérique.
Ne vous laissez pas tromper par le titre. Bien sûr il y a des considérations sur les mécanismes d’évasion fiscale utilisés par les acteurs du numérique, (ce qui d’ailleurs n’est pas sans intérêts si vous voulez en savoir plus sur « le double Irlandais » et le « sandwich néerlandais »), mais c’est surtout un exercice d’une précision chirurgicale de démontage des logiques économiques en oeuvre dans notre secteur.
Le regard acéré d’un « prédateur fiscal » (ça c’est moi qui le dit) sur les « prédateurs » grands et petits  de l’économie numérique est d’une redoutable acuité.
Pour vous donner envie en voici le propos liminaire (extrait).

La révolution numérique a eu lieu. Elle a donné naissance à une économie numérique qui remet en cause notre conception de la création de valeur……(….) Alors même que l’économie numérique investit l’intimité de milliards d’individus, sa valeur ajoutée nous échappe.

Poster un commentaire

Classé dans société numérique, Uncategorized