Archives mensuelles : septembre 2012

Halte à la dictature des processus !

Dans un récent ouvrage, Lost in management, sous titré la vie quotidienne des entreprises au XXIème siècle,  François DUPUY montre la lenteur d’adaptation des entreprises et de leur organisation, aux évolutions du contexte économique.

Son travail de sociologue est très intéressant pour rendre compte de la réalité du management des entreprises, mais chemin faisant, dans sa démonstration de cause à effet, il n’hésite pas à déclarer que durant les “trentes Glorieuses”le fournisseur dominait le client tandis que désormais c’est le client qui dominerait le producteur. La relation de pouvoir entre les deux parties aurait donc subi une inversion complète.

Je pose la question suivante : si le fournisseur avait si facilement “dominé” le consommateur au cours du 20ième siècle, en particulier en raison d’une demande plus forte que les capacités d’offre, pourquoi les techniques du marketing et de la publicité se seraient-elles tant développés au cours de cette période?

Quant à la situation actuelle elle est sans doute plus favorable au consommateurs mais pourquoi donc celui ci continue-t-il souvent à consommer ce dont il n’a pas besoin, parfois au risque de s’endetter lourdement ?

Toute théorie qui reste au niveau basique d’un rapport entre l’offre et la demande pour décrypter les relations entre client et fournisseur ne peut rendre compte correctement de la réalité des actes d’achat.

Pour autant F.Dupuy est pardonné : si sa vision économique est à l’évidence trop réductrice sa critique du trop de “process” dans les entreprises, que je n’hésite pas pour ma part à qualifier de taylorisation des activités tertiaires, est la bienvenue.

A l’heure ou la relation client est à l’écoute et à la “conversation”, son constat montre combien les entreprises sont conservatrices dans leur mode de fonctionnement.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized